Happy Sisyphe c'est une boutique. C'est aussi un salon de thé.

C'est surtout un lieu ou l'on viendrait entre copines, pour se raconter les derniers potins autour d'un chocolat chaud. C'est là où l'on enverrait son homme pour être sûre d'avoir LE cadeau parfait. C'est ici que vous filerez en douce pour manger une pâtisserie après une dure journée de travail. Et c'est encore là que se trouve mille et un gadgets pour vous faire sourire ; mille et deux bijoux insolites ou précieux ; mille et milles objets choisis avec finesse. Il y a aussi un Scrabble, du thé LØV Organic, et de supers meubles vintages.

Happy Sisyphe c'est nous, deux soeurs animées par l'amour des belles choses et l'envie de créer un lieu authentique et convivial.

 

Il y a Marie-Cécile,

diplômée de Sciences Politique, fan de mythologie (on lui doit Sisyphe). C'est une globetrotteuse avisée, qui fait des canelés à tomber. 

Et il y a Julie,

élevée aux chocapics, diplôme des Métiers d'Art en poche et créatrice des Bijoux Petit Tonnerre. (On lui doit Happy)


Sisyphe fut condamné par les dieux grecs à pousser éternellement un rocher jusqu’au sommet d’une montagne. N’atteignant jamais son but et ne pouvant y renoncer, il incarne l’absurdité de la vie.

 

Pourtant pour l’optimiste Albert Camus, « il faut imaginer Sisyphe heureux ». Sisyphe est peut-être prisonnier d’une routine absurde, mais son rocher lui appartient. « Cet univers désormais sans maître ne lui paraît ni stérile, ni fertile. Chacun des grains de cette pierre, chaque éclat minéral de cette montagne pleine de nuit, à lui seul, forme un monde ». La tâche est peut-être dure, mais elle est aussi joyeuse. Il n’atteint peut-être jamais son but, mais le seul fait d’aspirer au sommet suffit à son bonheur et sa lucidité le libère.

 

Les petits plaisirs de la vie, simples mais précieux qui embellissent et nous libèrent de notre quotidien sont la raison d’être de notre boutique-salon de thé.