On se retrouve comme d'habitude du Mardi au Samedi de 11h à 13h30 puis 14h30 à 19h !

Happy Plantes à l’adoption

Happy Plantes à l’adoption

6,0012,00

Happy plantes cherche nouvelle maison !

Retrait Boutique uniquement

Des plantes faciles qui tolère les oublis, adaptées à nos intérieurs, même pour des endroits moins lumineux (Philodendron et Peperomia surtout)

Boutures de ma collection personnelle ! Les plantes mères sont en photo et les descriptions des espèces ci-dessous.

De retour en boutique uniquement à partir de la 4ème Journée Botanique le Samedi 16 Avril !

UGS : 2430000002724 Catégorie :

Description

Toutes adoptées MERCI ♥️ 

Voici les plantes dispo à l’adoption pour cette 3ème édition Botanique

Des plantes faciles qui tolère les oublis, adaptées à nos intérieurs, même pour des endroits moins lumineux (Philodendron et Peperomia surtout)

*boutures de ma collection personnelle (plantes mères en photo)

Bégonia Tamaya

Ce bégonia hybride fait partie des bégonias bambusiformes, c’est à dire qu’il s’agit d’une vivace persistante rhizomateuse dont les tiges portent des nœuds renflés espacés de façon régulière, avec des feuilles asymétriques, tachetées d’argent, plus ou moins ovales mais pointues au bout.

Etant originaire d’Amérique du Sud, comme tous les bégonias, Begonia tamaya est frileux, c’est pourquoi on le cultive en pot en intérieur ou en véranda.

En plus de son feuillage ornemental, le tamaya fleurira longuement offrant des bouquets de petites fleurs pendantes roses en forme de cœur. Le Begonia tamaya se cultive à la lumière mais plutôt à mi-ombre sans soleil direct, dans un terreau de rempotage léger et bien drainé. Le port est dressé mais les tiges retombent au-delà d’une cinquantaine de centimètres. Si vous souhaitez qu’il buissonne un peu, il faudra tailler les tiges. Pour qu’il fleurisse bien, laissez le à “l’étroit” dans son pot mais utilisez un engrais.

Peperomia Raindrop

Originaire d’Amérique Latine, le pépéromia appartient à la famille des pipéracées. Son feuillage est persistant et c’est notamment pour cette raison qu’on le cultive comme plante d’intérieur. Il assure un décor toute l’année grâce à la jolie couleur verte de ses feuilles.

Le pépéromia a besoin de lumière, mais pas de soleil direct qui abîme le feuillage. Eviter de le placer derrière une fenêtre surtout exposée au sud ! Préférez l’est ou l’ouest, et une lumière douce. Dès que vous voyez les feuilles pâlir, c’est le signe qu’elles reçoivent trop de lumière ; changez-les de place.

Dans son environnement naturel, dans les zones tropicales d’Amérique Latine, le pépéromia profite d’une ambiance humide. C’est donc une plante qui apprécie une humidité ambiante et qui ne supportera pas les intérieurs trop secs. L’excès d’eau ne lui convient pas pour autant. Il est souvent responsable de la pourriture des racines. En cas d’excès d’eau les feuilles tombent et la plante meurt.

Philodendron Brazil

Le philodendron est une très belle plante d’intérieur qui, outre ses qualités esthétiques, s’avère robuste et facile d’entretien. Son feuillage très décoratif en toute saison est plein d’exotisme.

Le philodendron, du fait de ses origines tropicales, ne peut guère survivre en extérieur durant l’hiver, à moins de choisir une espèce relativement rustique et d’habiter une région où les gelées hivernales sont rares et faibles (Bretagne, littoral méditerranéen). Des températures de l’ordre de 18-25°C en toute saison lui permettent une croissance optimale : c’est donc une plante parfaite pour la culture en intérieur (ce qui n’empêche pas de le sortir en extérieur entre mai et septembre).

Installez-le dans un grand pot, ce qui contribuera à lui donner de la stabilité quand il va s’épanouir et s’échapper de son pot ! Le philodendron a besoin de lumière pour conserver un beau feuillage. Evitez cependant, comme pour d’ailleurs la plupart des plantes d’intérieur, le soleil direct.

Tradescantia Sitara

La misère est une plante décorative très répandue dans nos intérieurs. Et pour cause : robuste et peu exigeante, elle s’adapte à tous les milieux ! La plante parfaite pour les jardiniers débutants ou les oublieux.

Elle est increvable, ou presque : elle pardonne aisément les défauts d’arrosage (ses tiges charnues stockent l’eau en prévision d’épisodes de sécheresse), elle peut se contenter d’une luminosité limitée et pousse même dans les sols pauvres. La misère est vraiment la plante rêvée pour tous ceux qui disent de ne pas avoir la main verte, ou qui ont tendance à “oublier” leurs protégées. Cette capacité à survivre en milieu relativement hostile lui a valu son nom : misère…

On la cultive volontiers en suspension, car ses tiges, en s’allongeant, ont tendance à retomber ; elle peut aussi être utilisée pour habiller le pied d’une plante plus haute, ou constituer une potée à elle seule, pourquoi pas en associant des variétés de coloris différents.

Informations complémentaires

J'adopte

José le Bégonia fleuri, Michel le Bégonia, Charlie le grand Bégonia, Léon le mini Peperomia, Maurice le mini Peperomia, Daniel le pas si mini Peperomia, Claude le grand Philodendron, François le petit Philodendron, Mireille la Tradescantia

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Happy Plantes à l’adoption”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *